Saint-Jean-de-Luz

Le centre historique

Blottie au coeur d’une vaste baie entre océan et montagne, Saint-Jean-de-Luz, cité des corsaires s’est développée en conservant son identité. Si le temps où les pêcheurs de baleines s’aventuraient au large de Terre-Neuve est loin, les ligneurs et fileyeurs s’activent encore dans son joli port de pêche. Ses rues piétonnes reliant l’océan au centre historique et ses anciennes demeures témoignent de la fortune des armateurs du XVIIème siècle et conservent le souvenir du Roi soleil qui s’y maria en 1660.

Saint-Jean-de-Luz s’impose comme une destination de bien-être avec 2 centres de thalassothérapie ouverts toute l’année.
La place Louis XIV est le cœur du centre-ville historique. Entourée de superbes demeures dont la Maison Louis XIV et l’Hôtel de Ville, c’est l’un des lieux les plus animés de la ville. C’est aussi la place centrale du coeur de ville. Les rues principales se rejoignent ici : la rue Gambetta, piétonne et commerçante, le port avec un accès direct et la petite rue de la République qui mène directement à la Grande Plage.
En son centre, le kiosque à musique participe régulièrement à une atmosphère de fête. Sous les branches noueuses des platanes, sont installés des peintres avec leur chevalet.

L’ambiance y est plutôt familiale et bon enfant.
La vie à Saint-Jean-de-Luz et Ciboure a pendant longtemps été rythmée par l’activité du port, de la pêche et de la transformation du poisson. Les bateaux colorés partent encore tous les jours en mer et déchargent leur pêche à la criée de Ciboure afin de d’apporter sur toutes les tables de nos restaurants ou chez nos poissonniers du poisson bien frais.

Les petits ports de Guéthary et de Socoa sont encore en activité aussi mais davantage pour des activités de loisirs et pêche proche du littoral.
venez découvrir le port de pêche traditionnel, les maisons d’armateurs du XVIIème siècle, sans oublier l’église Saint-Jean-Baptiste, haut lieu du mariage de Louis XIV et de l’Infante d’Espagne Marie-Thérèse.

Vous serez également séduit par la promenade de la plage et ses charmantes maisons à passerelles, témoins de l’architecture naissante de cette cité balnéaire appréciée dès la Belle Epoque.